Ebola

Le virus Ebola a été nommé ainsi en référence à une rivière passant près de la ville de Yambuku, dans le nord de la République démocratique du Congo, alors appelé Zaïre. C’est à l’hôpital de cette localité que le premier cas de fièvre hémorragique Ebola fut identifié, en septembre 1976, annonçant une première épidémie qui allait alors toucher 318 personnes et en tuer 280.

Source: Wikipédia

Depuis environ six mois, ce virus aura eu à son actif une quantité impressionnante de victimes de tous horizons, touchant principalement les populations africaines déjà affaiblies par d’autres maux tels que le paludisme, le sida, le choléra si l’on ne compte que ceux là. Une pensée à l’endroit des familles des victimes et de tous les malades détectés. Que faire exactement ? Je crois que personne ne sait exactement, déroutés que nous sommes tous par l’ampleur sans cesse croissante que semble prendre le mal.

Il y a mille articles sur le sujet mais voici résumé en une image ce qu’il faut savoir en gros sur le virus

NOUV OBS-Ebola-Corps

Il semble malgré tout que détectés très tôt, il est possible de contrôler les dégâts causés par le virus mais en Afrique, nous sommes tout simplement en plus grand danger que nulle part ailleurs, et ceci pour de nombreuses raisons :

  • L’incrédulité : On a beau dire de faire attention à ce que l’on mange (ici de la viande dont on ignore l’origine, les chauves souris et les primates étant souvent porteurs non actifs ainsi que le gibier de brousse) ou à certaines habitudes à bannir ou à adopter, certains n’en font qu’à leur tête. Par ailleurs lorsque certaines astuces sont diffusées, ne pas immédiatement les cataloguer au placard des canulars ou des absurdités. Parfois on passe à côté de merveilleuses choses juste pour avoir dédaigné essayer.
  • La négligence ou parfois un je-m’en-foutisme des plus stupides : Votre proche présente ou vous-même présentez plusieurs des symptômes ou même un seul et vous vous obstinez à ne rien dire. Plusieurs malades ou à risque se cachent ou sont cachés au lieu de sonner l’alerte pour être avec un peu de chance secourus à temps. Ce n’est ni une honte, ni un péché de se retrouver malade, quelque soit la maladie. Se cacher n’a donc aucun sens.
  • Le brassage humain ô combien poussé sur le continent : En Afrique, une même ethnie peut être retrouvée dans plusieurs pays différents. Prenez juste le cas des yoruba, au Bénin et au Nigéria ou celui des haoussa, au Nigéria, au Niger, au Burkina Faso. Tous ces groupes vont l’un vers l’autres constamment, tout le temps, pour se rendre visite, habiter ensemble, voyager ensemble. Toutes ces interactions sont autant de possibilités pour le virus de se propager, sûrement et rapidement.
  • Les pratiques culturelles et cultuelles parfois très singulières : Manger dans le même plat, laver les morts et bien d’autres pratiques variant d’un peuple à l’autre permettent aussi à ce virus de se répandre. Certaines cultures sont caractérisées par des rituels nécessitant la manipulation du corps du défunt alors qu’un corps appartenant à une créature même décédée du virus reste dangereux.
  • Le manque de précautions ou de moyens sanitaires adéquats : Lorsqu’on détecte des maux de nature contagieuse, certaines précautions sont à prendre pour endiguer le mal ou le contenir dans zone plus gérable. L’isolement des malades ou des personnes à risque n’est pas réalisé comme il le faut, permettant ainsi à beaucoup de porteurs de diffuser le microbe.

Un autre facteur souvent oublié mais pourtant très important est le mental. Notre mental peut nous sauver ou au contraire nous condamner. Ce que nous croyons nous conditionne beaucoup, que vous le croyez ou non. Pour ceux qui ne comprennent pas encore forcément où je veux en venir, prenons l’exemple de la grossesse nerveuse. La personne n’est pas enceinte, ni de près ni de loin mais elle désire tellement l’être ou est tellement certaine de l’être déjà que son corps réagit exactement comme si elle l’était réellement et sans un test, n’importe qui le croira aussi aisément.

Dans le même ordre d’idées, une personne peut se tirer d’une situation à priori jugée impossible à résoudre juste en niant d’elle-même la situation. Des malades ont recouvré la santé alors même qu’on les disait perdus. Ils se sont pourtant relevés comme si de rien n’avait été et sans aucune interaction avec un médicament d’aucune sorte, comme si ça n’avait été rien du tout, alors que beaucoup d’autres ont succombé. Je ne vous demande pas pour autant de fermer les yeux sur les symptômes en vous disant que ce n’est rien: ça ce serait pure folie. Ne vous effrayez pas d’une souris tout simplement en prenant son ombre pour celle d’un éléphant. Quant aux alarmistes de haut acabit, cherchez une autre source d’inspiration !!

Voilà en quelques mots. Hier ou avant hier, je ne sais plus, le virus aurait été officiellement repéré à Porto-Novo, en provenance du Nigéria selon les informations  (rumeurs ?) circulant un peu partout. Plusieurs morts déjà, des malades connus ou inconnus et la situation n’est pas florissante du tout. Je ne pourrais dire ce qu’il adviendra de nous tous dans autant de mois qu’il a fallu au virus pour faire toutes ces victimes mais je crois que ça ira quand même. Essayons de suivre ce qui se passe et d’adopter ce que nous conseillent les médecins et surtout boostons au maximum notre immunité. Certains parlent d’oignons. Je ne peux affirmer que cela prévient à 100% mais je sais (et vous aussi si vous cherchez bien) que l’oignon est un adversaire redoutable contre beaucoup de microbes et est aussi un antioxydant d’une puissance rarement soupçonnée. Faites attention à vous et que Dieu nous aide à vaincre !!

Agréable journée, les gens !!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s